Accueil > Agriculture et élevage > Au rucher Tarantino
Don contre don
Terminée
1 323€ sur 1 000€
 

132%

39 soutiens

L’objectif  est :

  • initier un rucher avec des ruches « sauvages » - 1ère étape
  • développer le rucher avec des abeilles noires - 2ème étape

Initier un rucher "sauvage"

Généralement les abris proposés aux abeilles, en apiculture, sont des ruches "modernes", c'est à dire à cadres mobiles.

 

Il y a plusieurs types de ruches aux volumes différents et diverses manières de pratiquer l'apiculture. En France généralement, les ruches sont des Dadant, Langstroth suivant les régions, puis Voirnot, Warré et autres spécimens moins répandus. Principalement ces ruches sont compactes (corps monobloc), constituées d'un gros corps de ruche puis un rajout d'éléments plus petits, pour la récolte.

Pour ma part, majoritairement j'utilise des ruches "Voirnot" divisibles et non monocorps (accessoirement quelques Warré) car le volume semble plus en adéquation avec celui de la grappe d'abeilles, ce qui n'est pas anodin l'hiver. De plus, il est plus aisé d'adapter ce volume à l'activité de la colonie en fonction du temps et sans grand bouleversement pour les abeilles. Une ruche divisible est une ruche dont les composants sont identiques. De plus, cela permet une économie d'énergie et de coût pour l'apiculteur.

Une ruche "sauvage" pourrait être définie succinctement comme une ruche sans cadre mobile avec une colonie d'abeilles qui construit son nid comme elle l'entend, selon ses propres critères physiologiques. La réserve de miel naturellement coiffe la zone de couvain, et il n'y a pas de séparation physique en soi. L'abri est plutôt rond ou iconique reprenant la forme d'un essaim "sauvage".
La rentabilité économique n'est pas l'objectif initiale dans ce genre de ruche.

Mon intérêt s'est porté sur :
  • La ruche tronc
La ruche tronc est une ruche "primitive". Elle mime la nidification d'un essaim dans le tronc d'un arbre creux. C'est une ruche qui est notamment encore utilisée en Auvergne. Elle est caractérisée par une grande résistance aux intempéries avec des parois pouvant atteindre 15cm d'épaisseur. Ces ruches seront à destination du rucher de moyenne montagne.
  • La ruche en terre cuite
Cette ruche en terre cuite est une innovation récente. Elle possède une hausse que l'on peut rajouter pour moduler le besoin de volume des insectes, selon la saison. La terre cuite est caractérisée par sa porosité, son inertie thermique, son isolation, etc. ainsi été comme hiver l'environnement semble opportun. Ces ruches seront à destination d'un rucher en plaine en 1er lieu.


L'objectif est de se procurer 3 exemplaires de ruches "sauvages", ancestrales et innovantes, et de développer dans ces abris des colonies d'abeille venant de mes ruchers.
L'expérience de cette apiculture permettra de pouvoir proposer, à terme, l'aide que peuvent rechercher certains apiculteurs en herbe sur la conduite à tenir et la gestion sanitaire apicole. Elle permettra aussi de valoriser la qualité du produit final tout en ayant des ruches "non modernes".

Quelques produits apicoles de ma fabrication ou plutôt celle des abeilles !

Développer le rucher avec des abeilles noires

Les critères de sélection des races d'abeilles "domestiques" en apiculture sont majoritairement axés sur la productivité apicole, sur la facilité au travail de l'apiculteur (douceur, propolisation basse, etc), etc. Une race d'abeille a même été crée par le Frère Adam. L'importation de reines, le croisement non contrôlé caractéristique de l'insecte a engendré un métissage à grande échelle.
L'abeille indigène Française a été délaissée durant longtemps et quelques actions actuelles oeuvres pour sa conservation.

Pour ma part je n'importe aucune reine, ni je n'utilise de race créer artificiellement. Je sélectionne les lignées d'abeilles suivant la résistance aux maladies, le maintien du caractère de propolisation, qui est la substance naturellement produite par l'insecte à des fins d'homéostasie du nid, de contrôle du développement microbien, et sa capacité à hiverner; en d'autres termes  son adaptabilité à l'environnement local. Ceci étant mes abeilles sont vraisemblablement quelque peu métissées.

Pourquoi utiliser l'abeille noire ? C'est l'abeille indigène française. Elle a des qualités telles que sa résistance à l'hiver, elle est douée de longévité, de puissance de vol, elle est une des meilleures butineuses, excelle à construire des rayons, les reines sont fécondes, elle propolise beaucoup (c'est une qualité pour moi!), etc. et même si elle est un peu susceptible.
Mon rucher en moyenne montagne est assez isolé et se désigne parfaitement pour son élevage et pourrait garder une certaine "pureté".

Aussi l'objectif est de pouvoir faire son élevage et d'orienter le rucher montagnard en rucher d'abeilles noires adaptées à l'environnement local, et ainsi tendre vers une économie d'énergie pour l'abeille domestique mais aussi pour l'apiculteur.
Pour ce fait, acheter du matériel à destination du milieu montagnard pour pouvoir maîtriser son élevage; puis œuvrer dans la sélection génétique des abeilles indigènes locales et l'élevage de quelques souches d'abeilles noires du pays.

QUI SUIS-JE ? 

Biologiste, écotoxicologue de formation universitaire, je me suis mise à l'apiculture par passion pour le monde des insectes.
Depuis 1999 je pratique des élevages d'insectes et arachnides que cela soit dans le cadre de loisirs ou professionnel. C'est en 2000 que je m'initie à l'apiculture via des études scientifiques sur l'influence de pesticides sur l'abeille. Je me lance en 2009 dans la gestion apicole et c'est fin 2014 que l'entreprise agricole voit le jour, en pluriactif.

L'entreprise est née par le développement du cheptel apicole et par l'envie de produire par soi-même des produits naturels, de qualités, français et "fait main".

Par déformation professionnelle peut être je suis soucieuse de toutes contaminations, que cela soit des pesticides (environnementaux, apicoles), des COV, HAPs, (fumée), etc. et je réalise certaines analyses toxicologiques sur ma production dans la mesure du possible.

Quelques lieux de ruchers fixes...


J'opte dans le domaine de la prophylaxie apicole pour des méthodes alternatives alliant traitement chimique dit "doux", méthodes biologiques, biotechnologiques, et je cultive l'immunité sociale de l'insecte.
J'ai fais le choix de rester sur des matières naturelles, recyclables et non polluantes pour tout ce qui est de la conception de la ruche et de son revêtement (bois et peinture à l'ocre).

Je suis toujours en recherche d'amélioration du gîte de l'abeille, de son confort; mais aussi d'éliminer de manière non toxique toutes les sources de contaminations possibles qui seraient à la base de la sensibilité actuelle de l'abeille.
J'applique à mes ruchers des conclusions faites dans les articles scientifiques en terme de physiologie. Entre autre, elles se nourrissent majoritairement de leur propre production.

Je propose des formations telles que sur les acaricides apicoles et la compréhension de la toxicité, des résidus et des divers moyens de luttes à destination d'apiculteur, sur l'"écotoxicologie" pour des étudiants, ..., mais aussi sur des orientations plus apicoles un ateliers de dégustation de miel, ou sur l'abeille (sensibilité environnementale ou sensibilisation pédagogique).

Je sélectionne les abeilles au niveau local et je souhaite passer à l'étape de l'abeille noire indigène et pouvoir contribuer à l'abaissement du métissage actuelle.

Tout ceci n'est pas en contradiction avec l'apiculture, c'est aussi une vision pragmatique dans la production par la survie du cheptel.

1ère étape : Initier un rucher "sauvage" => palier de 1000€

La collecte servira à financer l'achat de 3 ruches "sauvages" vides, ruche tronc et ruche en terre cuite.
 

  • 1 ruche en terre cuite = 380€
  • 2 ruches "tronc" = 520€
  • Dans le cadre de la campagne, le total fait 972€. Le transport n'est pas compté.


J'élèverais par ailleurs une colonie d'abeille dans chaque ruche (élevage d'une reine, de ses ouvrières et faux bourdons).
Les abeilles viendront de mes ruchers.

2ème étape : Développer le rucher avec des abeilles noires => palier de 2000€

La collecte servira a financer :
* L'achat de ruche en bois à destination du rucher montagnard et de pigments pour fabriquer la peinture écologique.

30 éléments Voirnot + 300 cadres + 10 planchers + 10 toits chalets bois tôlé + 5 toits plats bois tôlé + 15 portières anti-frelon => 518 + 342 + 121 + 371 + 103 + 17 = 1472€

Pigments ardoise naturelle => 21€

Dans le cadre de la campagne, la sommes revient à 1627€. Le transport n'est pas compté.




* L'achat d'abeille noire d'Auvergne. La difficulté est de pouvoir se fournir avec les écotypes locaux.

Don d'un cadre, au moins,  de couvain par un collègue apiculteur pour réaliser un élevage de reine.=> 0€

Achat d'une reine (voir d'un essaim) auprès du conservatoire de la région. Estimation du coût puisque j'aurais la réponse définitive qu'en avril prochain. => 160€

Sélection sur les abeilles "du cru" en développement dans le rucher. => 0€

Dans le cadre de la campagne, la somme revient à  173€.

* Dans le cadre de la campagne le coût du matériel et abeilles, sans le transport, est de 1 794€.

Le total de la campagne est de 3000€
En cas de dépassement, la somme sera allouée à l'achat de matériels apicoles, tels que maturateur de miel 200kg, cérificateur solaire, nourrisseurs.

Actualités

  • Frédérique

    Miels de fleurs 1kg , Miel et propolis brute

    Frédérique.B, il y a 919j
  • PHILIPPE

    3x Parrainer une reine , Miel et propolis brute

    PHILIPPE.F, il y a 920j
  • Clémence

    Parrainer une reine

    Clémence.R, il y a 922j
  • Vincent

    Formation acaricides apicoles et moyens de lutte

    Vincent.P, il y a 923j
  • Laurent

    Miels de fleurs 1kg

    Laurent.D, il y a 923j
  • frederique

    Frederique.H, il y a 926j
  • Patricia

    Miels de fleurs 500g

    Patricia.M, il y a 926j
  • caroline

    Miels de fleurs 1kg

    Caroline.J, il y a 926j
  • Jean-Pierre

    2x Parrainer une reine , Miels de fleurs 500g , Miels de fleurs 1kg

    Jean-Pierre.M, il y a 927j
  • Jean-Charles

    Jean-Charles.B, il y a 927j

Echanges

Vous devez vous connecter pour réagir dans la discussion
Le porteur de projet n'a pas encore rempli la FAQ

Objectif de collecte

  • Premier objectif : 1 000 €

    Premier objectif : Atteint

Les contreparties

Parrainer une reine


Contribuer à l'élevage d'une reine dans sa ruche "sauvage" et le développement de sa colonie, ou d'une colonie d'abeilles noires.  Une carte électronique de la colonie et de son évolution vous sera envoyée. L'élevage sera réalisé par moi-même. Merci pour votre intérêt.



A récupérer sur place
 
Miels de fleurs 500g

2 pots de miel de fleurs de 250g (miel de fleurs sans pesticide + miel de forêt). En fonction du stock, le miel pourra être de la saison prochaine 2016. Port compris France. Tout est récolté, conditionné par moi-même. Merci pour votre intérêt.




A récupérer sur place
 
Bougies 6

Six bougies 100% cire d'abeille, sans traitement. Cire recyclée, les mèches sont 100% coton. Les bougies sont faites à la main. 1 cylindrique (10x4,5 cm), 5 lumignons/chauffe plat (2x3,5 cm). Port compris France. Tout est récolté, conditionné, fabriqué par moi-même. Merci pour votre intérêt.




A récupérer sur place
 
Miels et cire d'abeille


2 pots de miel de 250g (miel de fleurs, miel de forêt ) + 1 pain de cire de 25 à 30g 100% d'abeille (cire d'opercules) pour réaliser vos cosmétiques "maison", imperméabiliser votre gourde en peau, etc. Port compris France. Tout est récolté, conditionné, fabriqué par moi-même. Merci pour votre intérêt.


A récupérer sur place
 
Bougies 4


Quatre bougies 100% cire d'abeille, sans traitement ni additif. Pomme de pin (7x4 cm), pigne de sapin (10x1,5cm), ronde (6x5cm), cierge (20x2cm). La cire est produite par mes abeilles, les mèches sont 100% coton, les bougies sont faites à la main. Port compris France. Tout est récolté, conditionné, fabriqué par moi-même. Merci pour votre intérêt.

A récupérer sur place
 
Miels de fleurs 1kg

2 pots de miels de fleurs de 500g, sans pesticide, (2 fleurs ou 1acacia+ 1fleurs). En fonction du stock, le miel pourra être de la saison prochaine 2016. Port compris France. Tout est récolté, conditionné par moi-même. Merci pour votre intérêt.


A récupérer sur place
 
Miel et propolis brute

1 pot de miel de forêt, récolté à 1000m d'altitude + 40g de propolis brute type "peuplier". La propolis est récoltée dans mes ruchers à partir de grilles et non de grattage. Elle est non épurée, ni transformée. Les impuretés sont enlevées à la main.  Port compris France. Tout est récolté, conditionné par moi-même. Merci pour votre intérêt.




A récupérer sur place
 
Panier garni

Un "panier" de produits apicoles et dérivés. Exemple de ce qu'il pourrait contenir, miels, bougies, propolis, confiture au miel, nougat noir. Selon le stock, une partie des produits pourra être issue de la récolte 2016. Port compris France. Tout est récolté, conditionné, fabriqué par moi-même. Merci pour votre intérêt.
A récupérer sur place
 
Formation acaricides apicoles et moyens de lutte

Pour apiculteur. Comprendre la toxicité & choisir sa manière de lutte anti-varroa. Formation à distance en ligne disponible courant 2016. Réalisée par moi-même. Merci pour votre intérêt.
A récupérer sur place
 
Atelier dégustation MIEL

Atelier dégustation de miel (initiation) dans votre organisme (maison de retraite, entreprise, etc..), dans un rayon de 35km du siège social. Compréhension sensorielle et découverte de miels. L'atelier sera réalisé par moi-même. Merci de votre intérêt.

A récupérer sur place
 
Investir dans des sociétés comporte des risques de perte en capital et d'illiquidité. Répartissez bien vos investissements et n"investissez que l'argent dont vous n'avez pas besoin immédiatement.